VAINCRE L’IMPOSTEUR

VAINCRE LE SYNDROME DE L’IMPOSTEUR EN VOUS

 

 

« Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur, notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toutes limites. C’est notre propre lumière et non notre obscurité qui nous effraie le plus. Nous nous posons la question : « Qui suis-je, moi, pour être brillant, radieux, talentueux et merveilleux ? » En fait, qui êtes-vous pour ne pas l’être ? Vous êtes un enfant de DIEU. Vous restreindre, vivre petit, ne rend pas service au monde. L’illumination n’est pas de vous rétrécir pour éviter d’insécuriser les autres. Nous sommes nés pour rendre manifeste la gloire de DIEU en nous. »

Marianne Williamson : Un retour à l’amour

 

 

 

J’ai voulu mon premier article simple mais parlant, c’est tout naturellement que j’ai choisi celui-ci. La peur de s’affirmer. Elle touche une grande partie du monde et se nomme également syndrome de l’imposteur.

On a souvent tendance à les négliger ou ne pas les connaitre. Les maladies de l’esprit comme le pessimisme, la peur… etc. sont pires que toute affection qui puisse atteindre le corps. S’auto-saboter, se critiquer, penser que l’on ne peut pas ou que l’on n’est pas assez bon pour telle ou telle discipline affecte environ 95% des gens et c’est peut-être pourquoi la majeur partie des Best-seller en développement personnel disent que juste 5% réussissent.

Développer une attitude rétroactive face aux circonstances et penser que ce sont les autres qui sont nés avec des aptitudes extraordinaires est chose commune. Pour pallier à ça, voilà quelques éléments qui vous aideront à vaincre ce syndrome et laisser votre esprit prendre son essor.

I-  N’ECOUTEZ PLUS TROP LES AUTRES

 

 

Sans me prononcer, parce que je ne connais pas trop les personnes auxquelles vous êtes exposés directement ou indirectement (télévision y compris), je pense tout de même dire de par ma petite expérience, qui jusqu’ici a grandi que le monde est fait de poulets froussards comme le mentionnait Robert Kiyosaki dans son œuvre Père riche, père pauvre.

Il y’aura toujours un X qui trouvera toujours une tache cachée derrière une  belle idée, vous montrera toutes les conséquences négatives auxquelles vous-vous exposés en initiant ou en poursuivant un projet. Et je dois dire malgré moi que la majeure partie des poulets froussards est la classe des personnes intelligentes. Je ne sais pas d’où leur sort tout cet esprit critique face à toute chose qui sort de leur cadre de référence (je blague je le sais très bien vu qu’il y’a encore très peu j’étais très pessimiste). Cette classe est prompt à vous arrêter bien avant que vous ayez amorcé quoi que ce soit mais hésitera à se mettre en travers de votre chemin une fois lancé.

Petite anecdote : Ne le dite à personne c’est un secret (lol). Quatre ans avant vous soyez en train de lire cet article, je veux dire quand je nageais encore dans un lac d’hésitation entre me lancer ou pas, même comme je ne connaissais pas encore bien le produit final, j’ai pris des conseils chez des amis informaticiens sur la faisabilité de ce que vous voyez. Je vous épargne les détails mais 2 sur 3 m’ont fait comprendre qu’ils ne maitrisaient pas encore le montage de site internet ou blog et la troisième m’a fait tout un exposé sur l’informatique avec un jargon codé du genre JavaScript, html, ssl, css… etc. pour terminer son brillant discours avec faut oublier ça, ça demande trop de connaissances techniques, bah chance que je ne les ai pas écouté alors.

Donc laisse de côté les incrédules dans leur zone de confort et vise encore plus haut tout en sachant que même si tout ne se passe pas pour un temps comme tu le veux, tu auras en plus de l’expérience, un matelas douillet sur lequel retomber et où se trouvaient déjà les remetteurs à demain.

 

II-  CESSEZ DE TROP REFLECHIR : OSEZ

 

« Je ne suis pas assez bon », « personne n’a encore fait ça avant moi », « je n’ai pas assez de moyens ». Bref voilà autant d’éléments qui traversent notre tête quand nous entreprenons quelque chose d’exceptionnellement ambitieux.

Trop de réflexions tuent l’action, il ne sert à rien de cogiter des heures, jours, mois voir même année(s) si nous n’agissons jamais. L’action est un des traits qui caractérise les gagnants, ces derniers passent à l’acte même si le plan de départ n’est pas parfait, ils se lancent au moment venu et corrigent le tir chemin faisant.

N’ayez pas peur d’échouer ou de paraitre ridicule, au mieux dite vous que vous apprendrez surtout tant que la jeunesse vous habite (la jeunesse est un état d’esprit on peut se sentir jeune même à 67 ans). Si il est vrai que l’action n’apportera pas toujours le bonheur, rappelez-vous qu’il y’a jamais eu de bonheur sans action. Alors franchissez le cap de l’inaction.

 

III-  SOIGNEZ VOTRE COMPAGNIE

De nombreux manuels scientifiques, des livres en développement personnel disent tous à l’unanimité que nous sommes la moyenne des 5 personnes que nous côtoyons le plus (je consacrerais un article dessus plus tard). A dire que nous répétons les comportements mentaux, habitudes des personnes que nous fréquentons le plus. Cela ne veut tout de même pas dire commencer à fuir tes amis soit disant qu’ils sont pas assez à la hauteur de vos rêves et aspirations, mais cela signifie que vous réduisez juste le temps que vous passez avec eux sans bien entendu vous couper d’eux.

Si vous êtes timide, drôle, ou comique, regardez bien autour de vous il y’a forcément quelqu’un qui présente le ou les même(s) trait(s). D’où l’expression qui se ressemblent s’assemblent.

Ainsi décidez de marcher avec des personnes optimistes et positives et voyez la différence : formez votre groupe Master Mind.

 

IV-  LISEZ DES LIVRES INSPIRANTS

 

Votre esprit est tel un champ aux infinis possibilités, contrairement à un champ traditionnel lui ne prend comme semence l’information sous divers états (parole, musique, vidéo aussi des livres) la lecture est un ecellent vecteur d’apprentissage et de développement de l’esprit mais n’est toujours pas à la mode dans mon pays. Il y’a un vieil adage qui dit chez nous que « pour cacher quelque chose à l’homme noir met le dans un livre ». Peut-être il dit vrai; peut être pas par contre je sais que lire ouvre l’esprit, lui permet d’entrevoir de nouvelles possibilités. Partant du principe que c’est l’esprit qui donne forme à la matière, alors tout changement d’état d’esprit modifie ce qu’on perçoit. Je le sais car je pense que si je n’étais pas tombé sur de bons bouquins jamais ce blog n’aurais vu le jour et serai resté en état de projet.

 

Si vous pensez que cet instant de lecture vous a apporté de l’inspiration, je vous conseille de rester scotché pour rendre encore vos projets BETTER et n’oubliez pas de partager via nos liens facebook, twitter ou instagram pour apporter un plus à quelqu’un d’autre. Laissez un commentaire si possible et rendez-vous au prochain article.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :